La co-création selon Silex ID
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Silex ID, en plus d’être un média, organise des ateliers de co-création, ce qui permet de faire participer et d’impliquer des étudiants et des entreprises lors de la conception et de la rédaction des Newspaper. Souvenez-vous du newspaper #02, de juillet dernier ! Silex ID et OCTO Technology, qui organise l’Unexpected Sources of Inspiration (USI), ont permis à des étudiants d’écoles de commerce (ESSEC et Centrale Supélec) de devenir, le temps de quelques jours, des journalistes. Retour sur cette expérience !

cedric villani usi silexid

Cédric Villani, médaille Fields, Salim Ismail,porte-parole de la Singularity University, Peter Norvig, directeur de recherche pour le géant Google… Autant de grands noms qui se sont succédés sur la scène de l’USI, qui s’est déroulé les 2 et 3 juillet derniers au Carrousel du Louvre. OCTO, l’organisateur de cet événement d’envergure, a pour but d’inviter des théoriciens et dirigeants remarquables pour qu’ils exposent leur vision à ceux qui, aujourd’hui, ont la tâche – parfois lourde – de mener à bien la digitalisation de leur société. OCTO Technology s’est donc allié à Silex ID pour permettre à des étudiants de l’ESSEC et de Centrale Supélec de s’emparer de l’événement.

« J’ai eu envie de connaître leur opinion et leur perception de ce monde dont ils vont hériter. Ce projet, c’est une façon pour moi d’avoir un aperçu de ce que cette génération pense, veut et ne veut pas du digital. » annonce Nelly Grellier, directrice de la communication OCTO et USI.

« Prendre du recul »

Une véritable valeur ajoutée pour les huit étudiants sélectionnés, qui ont pu se rendre aux conférences, organiser des interviews avec les différents intervenants pour ensuite analyser tout ce qu’ils avaient entendu et s’emparer réellement du newspaper en écrivant des articles sur la mobilité, l’intelligence artificielle, ou encore sur les innovations qu’ils souhaitent intégrer dans leurs carrières et dans leur vie, ou celles dont ils ne veulent pas. « Le partenariat noué avec Silex ID m’a permis d’analyser les convergences qui peuvent exister entre les différentes technologies (intelligence artificielle, impression 3D, Internet of Things…) et de décrypter à travers l’œil du journaliste les tendances, par exemple sur la mobilité ou le management en entreprise » estime Emeric Dhelens, un étudiant à l’ESSEC. Florian Gagnadre, centralien, ajoute :

« Ce projet est une formidable opportunité pour faire des rencontres, au-delà de notre cercle fermé d’élèves ingénieurs. Prendre la plume, c’est également une occasion de prendre du recul face à des événements qui peuvent parfois nous dépasser, et de se poser les bonnes questions ! »

« Avoir le point de vue d’une génération »

Pour Matthieu Vetter, CEO de Silex ID, il s’agit d’un « exercice passionnant dans la logique de communauté du magazine et une occasion inédite d’avoir le point de vue d’une génération ». Avoir le point de vue d’étudiants sur les disruptions et piloter ce projet de co-création a été enrichissant pour tout le monde. Une expérience qui sera renouvelée dans le prochain newspaper ! Rendez-vous donc très prochainement pour découvrir les coulisses de la co-création du newspaper sur la gamification, en partenariat avec Somfy, la Grenoble Ecole de Management (GEM) et l’école supérieur privée de graphisme et motion design ARIES.

 

Anaïs Bozino

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
AUTHOR

Silex ID

All stories by: Silex ID